Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Rôle de l’anesthésiste

La position de l’anesthésiste en chirurgie cardiaque a fortement évolué au cours des deux dernières décennies. L’introduction de l’échocardiographie en salle d’opération et la maîtrise progressive qu’il a acquise de l’ETO lui ont permis de mieux comprendre la physiopathologie de ses patients et l’ont familiarisé avec de nombreux aspects chirurgicaux de son quotidien. Elles ont peu à peu fait de lui un collaborateur central dans de multiples décisions opératoires et ont initié une tendance nouvelle : l’anesthésiste cardiaque devient un substitut du cardiologue en salle d’opération. Certes, il ne possède pas les mêmes connaissances, mais il maîtrise particulièrement les situations instables et aiguës propres au bloc opératoire ou aux soins intensifs, qui sont très éloignées du quotidien de la cardiologie. Il en découle trois conséquences pour l’anesthésiste.

  • Acquérir une formation adéquate en échocardiographie, certifiée par une accréditation (voir Chapitre 25 Formation en ETO), et avoir de bonnes connaissances de base en cardiologie et en hémodynamique;
  • Comprendre les principes et les contraintes des opérations, être à l’aise avec le fonctionnement de la CEC et des machines d’assistance circulatoire;
  • Entretenir une collaboration étroite avec les cardiologues, les chirurgiens, les intensivistes et les perfusionnistes de son institution.

Le succès d’une opération n’est pas celui d’un individu, mais le fruit d’un travail d’équipe dans laquelle chacun a une part indispensable. Cet aspect pluridisciplinaire est certainement une des facettes les plus enrichissantes de l’anesthésie cardiaque. Dans cette situation nouvelle, l’anesthésie cardiaque devient une sous-spécialité à part entière de l’anesthésie. Les technologies minimalement invasives qui se développent rapidement vont encore renforcer cette tendance, car elles requièrent des compétences spécifiques de la part de l’anesthésiste.

En salle de chirurgie cardiaque comme dans n’importe quelle salle d’opération, l’anesthésiste est un passeur. Il prend en charge un malade et lui fait traverser la chirurgie jusqu’à son réveil, comme un batelier fait traverser le fleuve à son passager et l’amène à bon port sur l’autre rive. Sa principale responsabilité est d’honorer ce contrat tacite qu’il passe avec le malade. Même s’il a des obligations vis-à-vis du chirurgien, c’est avant tout avec le patient qu’il est moralement lié, et c’est à lui qu’il doit toute sa perspicacité et toute son aide.

 

Rôle de l’anesthésiste en chirurgie cardiaque
Grâce notamment à l’échocardiographie, l’anesthésiste a de plus en plus un rôle de cardiologue-consultant en salle d’opération, ce qui implique une formation adéquate en ETO et des connaissances étendues en cardiologie, en hémodynamique et en technique d’assistance circulatoire.

 

La suite...