Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Indications

De grandes études randomisées ont démontré que le défibrillateur abaisse le risque relatif de mort subite de 23 à 39% par rapport au traitement médical chez les patients en dysfonction ventriculaire gauche après infarctus et présentant des épisodes prolongés (> 30 s) de tachycardie ventriculaire [13,86]. Dans les cas de mort subite sur TV ou FV non ischémique, l’abaissement du risque relatif est de 37% [120]. L’indication est moins claire dans les cardiomyopathies et les arythmies sans cause structurelle (Brugada, QT long), parce qu’elle n’est pas établie sur l’évidence de larges séries randomisées.

Les indications actuelles sont donc fondées sur la prévention de la mort subite dans les tachyarythmies ventriculaires [57] :

  • Status après arrêt cardiaque sur TV ou FV sans cause externe ou réversible ;
  • TV spontanée et soutenue avec syncope ;
  • TV non soutenue mais dans le cadre d’une ischémie myocardique, d’un infarctus ou d’une dysfonction ventriculaire grave (FE < 0.35) ;
  • Arythmies potentiellement léthales ayant déjà causé des syncopes :
    • Syndrome du QT long (torsades de pointe),
    • Syndrome de Brugada,
    • Dysplasie arythmogène du VD,
    • Cardiomyopathie hypertrophique.

 

Implantation

Le boîtier est placé en position pectorale gauche, parce que le passage des électrodes jusque dans le VD est plus aisé depuis la veine sous-clavière gauche que depuis la droite, et parce que le cœur se trouve entre l’électrode distale et le boîtier au cas où ce dernier sert d’électrode passive. Distalement, les électrodes sont fixées à l’endocarde par un système de vissage. Il est très important que les seuils soient bas ; l’onde R enregistrée doit avoir au moins 5 mV pour assurer une bonne différentiation lors de TV et de FV.

Le défibrillateur est testé en déclenchant une TV par stimulation électrique pendant la phase de repolarisation (R sur T). Le temps pour l’appareil de reconnaître l’arythmie, de charger sa capacitance et de choquer le malade correspond à un arrêt circulatoire. Dans les cas de dysfonction ventriculaire, la récupération hémodynamique est lente. La récupération de l’EEG de base est proportionnelle à la durée de la période sans pouls [134].

 

Indications
Prévention de la mort subite dans les tachyarythmies ventriculaires
- Anamnèse de TV ou de fibrillation ventriculaire
- TV dans le cadre d’une ischémie ou d’une dysfonction myocardique
- Syncopes dans le cadre de syndrome de QT long, de Brugada, de dysplasie du VD ou de
cardiomyopathie hypertrophique

 

La suite...