Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Arythmies peropératoires

Epidémiologie

Les modifications du rythme cardiaque sont fréquentes. La fibrillation auriculaire (FA), par exemple, a une prévalence de 1% dans la population générale et de 10% au-delà de 80 ans [55]. Un épisode anamnestique de tachycardie supraventriculaire (TSV) est retrouvé chez 0.2-0.8% de la population [92]. En peropératoire, l’incidence est très variable selon le type d’investigation utilisé (surveillance clinique, ECG continu, ou Holter de 24 heures). Les deux tiers des patients présentent des anomalies rythmiques, le plus souvent des tachycardies ou bradycardies sinusales passagères ; seuls 11% d’entre eux présentent des évènements ECG correspondant à un diagnostic d’arythmie, et 1% en ont des conséquences hémodynamiques significatives [48].

Parmi les facteurs de risque, l’âge vient en tête de liste ; en effet, le taux d’affection structurale du cœur, d’ischémie myocardique, d’hypertension et d’altérations de la conduction augmentent en vieillissant. Les interventions cardiaques et thoraciques présentent l’incidence d’arythmies la plus élevée. Les déclencheurs le plus souvent incriminés sont une stimulation mécanique directe (cathéter intracavitaire, palpation chirurgicale), qui conduit à des extrasystoles pouvant dégénérer en tachycardie ventriculaire, et une stimulation neuro-humorale puissante (influx sympathiques, catécholamines circulantes, stimulation vagale) déclenchée par les stimulations chirurgicales, la douleur ou une anesthésie trop superficielle. L’ischémie myocardique, l’hypoxie et les modifications hydro-électrolytiques peuvent également être de puissants déclencheurs.

La recherche d’une cause déclenchante extérieure qu’il est possible de supprimer est la première étape thérapeutique en cas d’arythmie peropératoire : ischémie myocardique, hypoventilation, hypokaliémie, irritation mécanique, etc (Tableau 20.2). Le traitement idiopathique prend sa place une fois ces problèmes résolus.

 

La suite...