Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Anesthésie pour l’implantation de défibrillateur

Une courte anesthésie générale est nécessaire lorsqu’on teste l’appareil mis en place sous anesthésie locale, car les défibrillations sont extrêmement inconfortables pour le patient. Le propofol convient parfaitement à cet effet. Toutefois, la quantité d’anesthésique local peut avoir une influence sur le seuil de défibrillation ; d’autre part, la tunnelisation des sondes et l’implantation intramusculaire du boîtier sont souvent douloureuses. Une anesthésie générale avec intubation est donc souvent préférable.

Les agents d’anesthésie n’ont pas d’influence sur le seuil de défibrillation [29]. Le propofol ou l’isoflurane sont des choix qui conviennent parfaitement [85]. Toutefois, si la fonction ventriculaire est abaissée, l’isoflurane est préférable à cause de la baisse de postcharge qui améliore l’éjection ventriculaire ; l’etomidate est utilisé pour l’induction et un fentanil pour l’analgésie. Si la fonction est conservée, le propofol ne cause pas de problème. Un monitorage invasif de la pression artérielle est souhaitable chez les patients souffrant de cardiomyopathie ou de dysfonction ventriculaire, car la pression brassard ne capte pas de signal tant que la pulsatilité artérielle n’est pas rétablie et ne permet pas une surveillance au moment le plus critique [29]. Il est judicieux de contrôler l’absence de thrombus auriculaire gauche avec une échocariographie transoesophagienne peropératoire [65].

 

Implantation de défibrillateur
Placé sous le fascia pectoral gauche et testé par induction de TV (R sur T)
Anesthésie locale : courte AG au propofol pour le test de défibrillation
Anesthésie générale : meilleur confort, permet l’échocardiographie transoesophagienne continue
- Induction : propofol/etomidate selon la fonction ventriculaire
- Maintien : propofol ou isoflurane selon la fonction ventriculaire
- Cathéter artériel si dysfonction du VG


La suite...