Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Anesthésie et cardioversion / défibrillation

La cardioversion administre un choc électrique synchronisé avec un certain délai par rapport à l’onde R captée sur l’ECG de manière à éviter la période vulnérable de la repolarisation qui s’étend jusqu’à la fin de l’onde T ; la dépolarisation brusque pendant l’onde T (R-sur-T) est associée à une haute incidence de FV. Pour que l’appareil puisse efficacement cardioverser, le R ou le S doivent être grands et l’onde T petite. La cardioversion est indiquée dans les tachyarythmies supraventriculaires et dans la TV avec pouls, assez lente pour que la synchronisation et le délai soient possibles. Elle permet d’interrompre les ré-entrées, mais n’est pas utile dans les cas d’automaticité ou d’activité spontanément déclenchée, ni dans les cas où la FA dure depuis > 12 mois. Dans les FV et les TV sans pouls, la défibrillation asynchrone est de rigueur (voir Figures 20.8, 20.9 et 20.10). Il est capital d’exclure la présence d’un thrombus dans l’appendice auriculaire gauche ou dans l’OG par une échocardiographie transoesophagienne (ETO) avant de procéder à une cardioversion, à cause du risque d’embolisation systémique. Si la FA est de courte durée (< 48 heures), on peut surseoir à l’ETO.

Le défibrillateur est une capacitance d’environ 160 mC dont les chocs durent 3-5 ms. Par voie transthoracique, la cardioversion nécessite une énergie de 25-150 joules (J), alors que la défibrillation réclame 200-360 J (valeur maximale). Par voie interne intrapéricardique, l’énergie requise est respectivement de 3-10 J et 5-50 J (valeur maximale) [93]. La résistance varie avec la taille des électrodes (elle augmente pour les petites tailles), la présence de gel conducteur, la position (le cœur doit se trouver entre les palettes), la phase respiratoire (le malade doit être ventilé et le choc administré en fin d’expirium) et le nombre de chocs précédents.

L’anesthésie pour une cardioversion doit être de courte durée. Le propofol est idéal, la ventilation au masque à FiO2 1.0 et le réveil rapide. En cas d’estomac plein ou dans les derniers mois de grossesse, une intubation avec du suxaméthonium est recommandée. Des modifications ECG momentanées sont fréquentes, de même qu’une élévation passagères des enzymes cardiaques.

 

Cardioversion - défibrillation
Cardioversion : indiquée dans les tachyarythmies supraventriculaires ; voie transthoracique (gel sur les palettes) : 25-150 J ; voie intrapéricardique : 3-10 J. Si la FA dure depuis > 48 heures, exclure un thrombus intra-auriculaire gauche (échocardiographie transoesophagienne)
Défibrillation : TV et fibrillation ventriculaire ; voie transthoracique (gel sur les palettes) : 200-360 J ; voie intrapéricardique : 5-50 J.

Administrer le choc en fin d’expirium.

Anesthésie pour cardioversion : propofol au masque.


La suite...