Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Corrélations anatomo-cliniques

La chirurgie de chacune des quatre parties anatomiques de l’aorte s’adresse à des pathologies différentes et implique des contraintes physiopathologiques spécifiques, qui vont déterminer la technique d’anesthésie. On peut les résumer de manière succincte:

  • Aorte ascendante:
    • Risque de rupture, de dissection ou de tamponnade ;
    • Insuffisance valvulaire aortique ;
    • Chirurgie en CEC par sternotomie ;
    • Risque majeur: crise hypertensive, ischémie coronarienne ;
    • Complications: hémorragie, dysfonction VG, AVC.
  • Crosse de l’aorte:
    • Flux compromis dans les vaisseaux de la gerbe ;
    • Chirurgie en arrêt circulatoire complet et hypothermie profonde en CEC ;
    • Nécessité d’une protection cérébrale ;
    • Risque majeur: séquelles neurologiques cérébrales ;
    • Complications: AVC, hémorragie, coagulopathie, insuffisance rénale.
  • Aorte descendante et thoraco-abdominale:
    • Clampage aortique distal à la crosse par thoracotomie gauche ;
    • Elévation aiguë de la postcharge du VG ;
    • CEC partielle en dessous du clamp aortique :
    • Risque majeur: ischémie médullaire, rénale et mésentérique ;
    • Complications: paraplégie, insuffisance rénale, hémorragie, dysfonction VG, SDRA.
  • Aorte abdominale:
    • Anévrysme ou sténose (syndrome de Leriche) ;
    • Risque de rupture ou d’ischémie digestive et rénale ;
    • Association fréquente à la coronaropathie ;
    • Complications: infarctus myocardique, insuffisance rénale.
  • Syndrome aortique aigu :
    • Dissection ;
    • Hématome intramural ; 
    • Athérome térébrant ;
    • Rupture traumatique ;
    • Prise en charge immédiate intensive et le plus souvent chirurgicale.

La suite...