Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Coarctation de l’aorte

Il s’agit d’une affection congénitale qui survient dans 0.2‰ des naissances. Elle se manifeste en général chez le petit enfant par une absence de pouls aux membres inférieures, une hypertension artérielle des membres supérieurs et une surcharge de pression du VG. Un canal artériel est présent dans 20% des cas et une bicuspidie aortique dans plus de 50% des cas. Les obstructions peu sévères se découvrent à l’adolescence (Figure 18.15) . Les manifestations cliniques sont les mêmes que chez l'enfant: HTA prédominant aux membres supérieurs, hypertrophie ventriculaire gauche concentrique, stimulation sympathique centrale; mais un réseau collatéral très important par les artères périscapulaires, mammaires internes, cervicales et intercostales assure une perfusion au-dessous de la lésion; les intercostales dilatées sont à l’origine des entailles (notching) que l’on aperçoit à la radio du thorax au bord inférieur des côtes. Les différences de pouls ne peuvent apparaître qu’à l’effort. Ces patients meurent en général au début de l’âge adulte (âge de survie moyenne: 34 ans) d’insuffisance congestive gauche, d’endocardite, de rupture aortique haute ou d’hémorragie cérébrale [239]. Pour la chirurgie et l’anesthésie: voir Cas particulier la coarctation.


La suite...