Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Classification


La chirurgie de l’aorte pose un défi intéressant à l’anesthésiste parce qu’elle impose des altérations hémodynamiques majeures, requiert des techniques sophistiquées, et intervient sur des malades souffrant en général de graves comorbidités, telles une coronaropathie, une bronchopneumopathie, une maladie cérébrovasculaire ou un grand âge. Les problèmes auxquels doit faire face l’anesthésiste dépendent de la zone concernée. On en distingue quatre (Figure 18.1):

  • L’aorte ascendante ;
  • La crosse de l’aorte ;
  • L’aorte descendante thoracique et thoraco-abdominale ;
  • L’aorte abdominale sous-rénale.

Chaque zone présente des problèmes spécifiques. Les pathologies chirurgicales de l’aorte thoracique se divisent en cinq types de lésions, qui sont par ordre de fréquence: la dissection, l’anévrysme, l’athéromatose, la rupture traumatique et la coarctation. Les lésions réclamant un traitement urgent sont regroupées sous le terme de syndrome aortique aigu ; elles comprennent la dissection, la rupture traumatique, l’athérome perforant et l’hématome intramural.

 

La suite...