Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Valvulopathie gauche et insuffisance tricuspidienne

Cette combinaison traduit la présence d’une hypertension pulmonaire importante. Si l’IT est modérée et la valve tricuspide de configuration normale, la baisse de l’HTAP avec la correction de la valvulopathie gauche suffit à diminuer l’insuffisance tricuspidienne. Par contre, seule une correction chirurgicale diminuera l’insuffisance si :

  • IT sévère et symptomatique,
  • Dilatation de l’anneau tricuspidien (D > 3.5 cm),
  • Défaillance du VD,
  • Pathologie organique de la tricuspide (RAA, prolapsus, endocardite, etc).

Dans ces conditions en effet, l’IT traduit une maladie tricuspidienne évolutive qui s’aggravera progressivement et péjorera le pronostic du malade. Elle impose une correction simultanée à l’intervention sur la valve gauche (plastie de De Vega ou annuloplastie) [23].

La suite...