Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Plasties valvulaires

Une valvuloplastie, qui est faisable dans au moins 60% des insuffisances valvulaires, est toujours préférable à un remplacement, parce qu’elle rétablit l’anatomie normale au lieu d’échanger la pathologie de la valve native contre celle de la prothèse. Une plastie présente plusieurs avantages par rapport à une prothèse :

  • Absence d’anticoagulation ;
  • Préservation de la fonction ventriculaire (la géométrie du ventricule et l’intégrité de l’appareil sous-valvulaire sont préservées après plastie mitrale ou tricuspidienne) ;
  • Risques thrombo-emboliques et infectieux (endocardite) très faibles ;
  • Risque de détérioration structurelle quasi inexistant ;
  • Possibilité de croissance de la valve chez l’enfant et l’adolescent ;
  • Morbi-mortalité 2-4 fois plus basse.

La faible mortalité (1-2%) et le succès à long terme (taux de reprise à 10 ans: 6-14%) pousse à intervenir plus tôt dans l’évolution de la maladie [74]. On trouvera d’autres détails sur les plasties dans les chapitres correspondant à chacune des valves.

La suite...