Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Maladie mitrale

Il n’est pas rare que la sténose mitrale soit accompagnée d’un certain degré d’insuffisance. Pour l’anesthésiste et le réanimateur, il importe de déterminer quelle est l’affection prédominante, parce que celle-ci détermine le comportement hémodynamique du patient. D’une manière générale, la sténose est plus contraignante que l’insuffisance parce que la marge d’adaptation est plus faible ; si elle est significative, c’est elle qui domine le tableau clinique [23]. Outre les mesures quantitatives spécifiques, la silhouette des 4 cavités montre le remodelage subi par le coeur et permet de définir la composante majeure (Figure 11.75).

  • Si la sténose prédomine, l’OG est gigantesque et le ventricule disproportionnellement petit ; le contraste spontané est souvent absent à cause du brassage réalisé dans l’OG par l’IM ; le septum interauriculaire bombe dans l’OD en permanence.
  • Si l’insuffisance prédomine, le VG est dilaté et hypertrophié ; l’OG est moins volumineuse, le septum interauriculaire bombe dans l’OD en systole seulement.

Le volume régurgité en systole augmente d’autant le volume qui doit passer à travers la valve en diastole. Cet excédent augmente le gradient et conduit à une surestimation du degré de sténose par le temps de demi-pression. Par contre, la combinaison d’une IM et d’une SM maintient les dimensions du VG dans des valeurs intermédiaires et limite le remodelage ventriculaire ; la présence de l’IM diminue le risque d’hypotrophie du VG, et celle de la SM diminue le risque de dilatation. Ceci est particulièrement bénéfique en sortant de CEC.

 

Hémodynamique recherchée en cas de maladie mitrale
Précharge élevée
RAS ↑ si prédominance de sténose, RAS ↓ si prédominance d’insuffisance
Fréquence normale
Rythme sinusal maintenu
Soutien inotrope si dysfonction ventriculaire (Dts > 2.5 cm/m2, Dtd > 4 cm/m2)
Vasodilatation pulmonaire (RAP ↓)
Ventilation en pression positive bien tolérée

 

 

La suite...