Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Insuffisance aortique et sténose mitrale

Cette combinaison présente l‘avantage de maintenir des dimensions ventriculaires gauches satisfaisantes: à défaut de remplissage diastolique antérograde (sténose mitrale), le VG se remplit par le reflux aortique et conserve un volume adéquat.

L‘évaluation et les manifestations cliniques préopératoires doivent permettre de déterminer quelle est la lésion la plus significative hémodynamiquement; en général, il s’agit de la sténose mitrale. A l’échocardiographie, la dimension du VG (petit en cas de sténose mitrale, agrandi en cas d’insuffisance aortique), celle de l’OG (immense en cas de sténose mitrale), et les flux Doppler à travers les deux valves apportent une réponse plus pertinente que la symptomatologie, qui est en général dominée par la lésion proximale, laquelle masque l’importance de la lésion distale. Toutefois, le calcul de la surface mitrale par le temps de demi-pression (Pt1/2) est faussé par le remplissage simultané du VG par l’IA ; seule la planimétrie (si possible en 3D) permet une mesure précise. L’indication opératoire est en général fondée sur la présence d’une hypertension pulmonaire.

 

Hémodynamique recherchée en cas d’insuffisances aortique et de sténose mitrale

A équivalence de gravité, la sténose mitrale prédomine
Précharge élevée
Fréquence normale (éviter la tachycardie)
Contractilité maintenue
RAS basses
RAP basses (HTAP fréquente)

 

La suite...