Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Transplantation et urgences

L’utilisation de l’ETO dans les situations d’urgence pose un problème de stratégie hospitalière. Sa disponibilité 24/24 heures à longueur d’année implique un système de garde assuré par une personne ayant les compétences pour prendre des décisions thérapeutiques majeures. Que cette personne soit un cardiologue, un anesthésiologiste ou un intensiviste est secondaire; ce qui compte est que sa formation soit adéquate et reconnue. Un système d’astreinte pour l’ETO est très vite contraignant, car la demande augmente proportionnellement à l’offre. Il s’agit donc de mettre en place une équipe d’au moins 5-6 personnes pour un centre tertiaire (hôpital de référence, CHU).

Les principales pathologies rencontrées en urgences sont l’ischémie coronarienne et ses complications (voir Complications de l’ischémie), l’insuffisance mitrale et aortique aiguës sur rupture de l’appareil sous-valvulaire ou sur endocardite (voir Chapitre 26), la dissection aortique et la rupture d’anévrysme thoracique (voir Aorte thoracique), la tamponnade (voir Tamponnade), la transplantation, le traumatisme thoracique et l'embolie pulmonaire. Nous n’aborderons ici que ces trois derniers sujets. En plus de cette liste, l’ETO est extrêmement utile pour le diagnostic différentiel et la gestion de toutes les instabilités hémodynamique sévères ou inexpliquées.

La suite...