Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Echographie épiaortique

L’échographie épiaortique consiste à examiner l’aorte ascendante et la crosse dans le champ opératoire au moyen d’une sonde à haute fréquence d’émission (8-12 MHz) emballée dans une housse stérile. Afin de placer la paroi proximale du vaisseau dans la zone focale du transducteur, il est habituel d’interposer un coussinet de gelée stérile ou de remplir la housse de suffisamment de NaCl. Alors que la palpation chirurgicale ne détecte que les lésions très calcifiées (taux de détection: 50%), cette technique permet d’identifier aisément toutes les lésions athéromateuses, y compris dans la zone aveugle de l’ETO (ascendante distale et crosse proximale) (Figure 27.70). L’examen systématique de l’aorte au-delà de 50 ans montre la présence d’athéromatose légère (plaques lisses de < 3 mm) dans 57% des cas, d’athéromatose modérée (plaques étendues de 3-5 mm) dans 19% des cas, et de lésions sévères (plaques > 5 mm, mobiles, ulcérées, aorte porcelaine) dans 8% des cas. Le taux d’ictus après chirurgie cardiaque est respectivement de 2.5%, 3.5% et 10% [132,141]. Contrairement à l’ETO, l’échographie épiaortique mobilise le champ opératoire et interrompt l’acte chirurgical.

La suite...