Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Anévrysme

L’anévrysme est défini comme un vaisseau dont la taille est plus d’une fois et demi sa dimension nprmale supérieure. Les dimensions maximales normales de l’aorte thoracique sont :

  • Aorte ascendante: < 4 cm;
  • Crosse de l’aorte: < 3.5 cm;
  • Aorte descendante: < 3 cm.

La prévalence de l'anévrysme aortique est de 6:100’000 habitants par an, et la répartition par ordre de fréquence: ascendante (50%), descendante (30%) et crosse (20%) [72]. L’anévrysme tend à s’agrandir de 0.1 – 0.2 cm par an. L’accroissement est plus rapide (0.5 cm/an) chez les hypertendus porteurs de bicuspidie. Les dimensions considérées comme une indications opératoire sont [124] :

  • Aorte ascendante: > 5.5 cm;
  • Crosse: > 4.5 cm;
  • Aorte descendante: > 4.0 cm.

Un anévrysme de 6 cm chez un hypertendu non contrôlé a un taux de rupture de 43% à 1 an [124]. Les anévrysmes peuvent être de deux types:

  • Sacculaires: ils n’englobent pas toute la paroi et apparaissent comme un poche avec un collet à l’ETO; on les rencopntre fréquemment dans la crosse;
  • Fusiformes: toute la circonférence est concernée sur une certaine longueur; ils apparaissent comme une longue dilatation du vaisseau.

Les anévrysme contiennent souvent du contraste spontané à cause du ralentissement du flux dans le grand diamètre du vaisseau (voir Figure 27.64B); les thrombus muraux sont fréquents (Figure 27.71) . Dans l’aorte ascendante, les anévrysme englobent souvent la racine et l’anneau aortique, particulièrement lors de syndrome de Marfan. La dilatation de l’anneau empêche la coaptation des cuspides de la valve et celle-ci fuit de manière importante (Figure 27.72) . L’ETO doit définir l’anatomie précise des cuspides, de l’anneau aortique, des sinus de Valsalva et de la jonction sino-tubulaire, car leur état respectif détermine le type d’opération à envisager (resuspension, plastie ou remplacement) (voir Figures 26.30 et 27.72):

  • Dimensions de l’anneau aortique, des sinus de Valsalva et de la jonction sino-tubulaire;
  • Hauteur de coaptation (normal 4-10 mm) et hauteur des cuspides (≥ 8 mm) en diastole;
  • Rapport des diamètres de la jonction sino-tubulaire et de l’anneau valvulaire (normal 1.1 – 1.4).

L’anévrysme d’un sinus de Valsalva est un cas particulier de l’annulo-ectasie caractéristique du syndrome de Marfan (Figure 27.73) . Il est asymptomatique, mais peut déstabiliser la cuspide aortique correspondante et provoquer son bascule. Il peut se confondre avec un anévrysme de la partie membraneuse du septum interventriculaire (Figure 27.74).

 

Anévrysme de l’aorte thoracique

Dimensions normales maximales de l’aorte (dilatation non chirurgicale)
- Aorte ascendante < 4.0 cm
- Crosse < 3.5 cm
- Aorte descendante < 3.0 cm
Indications opératoires
- Aorte ascendante > 5.5 cm
- Aorte descendante > 4.0 cm

 

Messages pour le chirurgien en cas d’anévrysme aortique

Localisation et dimension, présence et taille des collets
Présence de thrombus
Position par rapport aux vaisseaux issus de l’aorte
Taille de l’anneau aortique, des sinus de Valsalva et de la jonction sino-tubulaire
Présence d’IA et mécanisme (orifice de régurgitation central, prolapsus de cuspide, direction du jet)


 

La suite...