Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Volume systolique et débit cardiaque

Le volume systolique est le produit de la surface de section (S) mesurée en imagerie bidimensionnelle et de l’intégrale des vélocités (ITV) mesurées par effet Doppler au même endroit, soit : VS = S (cm2) · ITV (cm). En multipliant le résultat par la fréquence cardiaque (FC), on obtient le débit cardiaque :

Q (ml/min) = S (cm2) · ITV (cm) · FC (min-1)

Ce calcul peut se faire à de nombreux endroits, mais il est plus précis lorsque la section locale est circulaire (CCVG) ou de forme géométrique simple (triangulaire pour la valve aortique), et ne se modifie pas au cours de l’éjection [29]. La vélocité et le diamètre doivent être mesurés strictement au même endroit et en systole. Malheureusement, ils ne peuvent pas être mesurés simultanément, puisqu’il requièrent des angles de vue différents ; ce point introduit un biais significatif dans les mesures (Figure 25.96).

  • CCVG : mesure du diamètre (moyen : 2.0-2.2 cm) en 4-cavités ou en long axe rétrocardiaques mi-oesophage ; mesure du flux par voie transgastrique profonde (long axe 0° ou 120°) au Doppler pulsé. L’écho 3D révèle que les mesures bidimensionnelles de la CCVG sous-estiment sa surface, qui est elliptique et non circulaire [114].
  • Valve aortique : mesure de la surface dans son ouverture triangulaire mésosystolique (vue basale rétrocardiaque court axe 40°) ; mesure du flux par voie transgastrique (long axe 0° ou 120°) au Doppler continu. La valve aortique ne présente une ouverture circulaire qu’en protosystole ; elle a une forme triangulaire pendant plus des 2/3 de la systole (S = 0.433 · L2) (voir Figure 26.30D). Son ouverture a tendance à augmenter en hypervolémie (VS très grand) et à diminuer en hypovolémie.
  • Valve mitrale : mesure de la surface d’ouverture (S = 0.785 · D2) par la moyenne du diamètre de l’anneau à 60° et à 120° rétrocardiaque en protodiastole ; mesure du flux au Doppler pulsé en positionnant la fenêtre au niveau de l’anneau mitral (et non à l’extrémité des feuillets).
  • Le débit cardiaque droit se mesure à travers la CCVD (vue transgastrique 40° ou 100°) ou à travers l’artère pulmonaire (vue court axe aorte ascendante 0-20°) ; mesurer le diamètre de l’AP en systole et le flux au Doppler pulsé strictement au même niveau.
  • Le calcul du VS par la règle de Simpson appliquée à la mesure du volume systolique du VG (VS = Vtd - Vts) donne des résultats peu fiables pour le calcul du débit cardiaque; la règle de Simpson est valide pour calculer la fraction d'éjection, qui est le rapport entre les volumes mesurés, mais non pour calculer la valeur absolue du volume.

Comme la surface d’ouverture de la CCVG et de la valve aortique se modifie peu, on peut évaluer les variations du volume systolique d’un malade par le suivi de l’ITV. La mesure est plus fiable avec le Doppler continu qu’avec le Doppler pulsé.

L’ETO est cependant beaucoup moins performant que la Swan-Ganz pour le calcul du débit cardiaque ; les meilleurs résultats, obtenus au niveau de la valve aortique en considérant sa forme comme triangulaire, restent en-dehors de la limite d’agrément de 30% avec la thermodilution pulmonaire [13]. L’incertitude majeure vient de la difficulté à obtenir une mesure bidimensionnelle fiable de la cavité ou du vaisseau (coupe oblique, trabéculations, mouvements translationnels du coeur), et de la non-synchronicité des mesures de surface et de vélocités, qui doivent se faire dans des vues différentes mais strictement au même endroit. Il est probable que la nouvelle technologie tridimensionnelle en temps réel offrira la possibilité de mesures fiables du volume ventriculaire, puisqu’elle délimite la totalité de l’endocarde, est indépendante de l’axe de mesure et ne nécessite pas le recours à des modèles géométriques approximatifs.


Débit cardiaque à l'ETO

L'ETO est une technique peu performante pour mesurer le débit cardiaque. Le DC (mL/min) peut se mesurer de plusieurs manières
- Valva aortique (ouverture triangulaire, L = longueur moyenne des côtés): (0.433 · L2) · ITV · FC

- CCVG, AP: (0.785 · L2) · ITV · FC
Les mesures de diamètres sont réalisées en systole

 

La suite...