Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Quels indices choisir ?

Parmi tous les indices décrits, lesquels représentent le mieux la contractilité, indépendamment des conditions de charge et sans demander de calculs compliqués ? Bien qu’elle soit l’indice le plus fréquemment utilisé, la FE présente deux défauts majeurs : elle n’est pas une mesure de contractilité, et elle est calculée à partir de présupposés géométriques qui ne s’appliquent qu’aux ventricules normaux. Il est bon de la calculer (par exemple au moyen de la formule de Teichholz en mode TM) pour apprendre à quantifier l’évaluation intuitive de l’image en mouvement, mais le chiffre obtenu inspire malheureusement une confiance injustifiée. D’autres indices sont préférables parce que plus fiables.

  • La fraction de raccourcissement de surface (FAC = (Std – Sts) / Std) mesurée en court axe TG est une mesure réelle directe sans reconstruction géométrique et tient compte des déformations dans le plan où elle est mesurée ; valeur normale : 0.4-0.5.
  • La durée d’éjection (Téj) est mesurée en mode TM à travers la valve aortique en court axe 40° ou en long axe 120°, ou par la durée du flux aortique en vue TG long axe 120° ; durée normale : 220-300 ms.
  • La vélocité de raccourcissement circonférentiel (Vcf = Ctd – Cts) / Ctd · Téj) traduit la capacité éjectionnelle du VG ; elle est l’équivalent d’une puissance ; normal : 1.1 s-1.
  • Le produit de la Vcf et de la pression artérielle systolique (PAs · Vcf) intègre l’effet de la postcharge sur la capacité éjectionnelle du VG ; valeur normale > 100 mmHg/s. On obtient un résultat analogue par un calcul plus simple, le produit de la FE et de la PAM (normal 40-60 mmHg). Ces indices sont utiles par exemple pour apprécier l'effet du clampage aortique.
  • Si l’on tient à calculer la FE, seule la règle de Simpson appliquée dans deux plans orthogonaux permet une évaluation cohérente du rapport des volumes ventriculaires.
  • L’évaluation visuelle globale par un observateur expérimenté intègre une série d’éléments (dimensions, forme, contraction, mouvement mitral, épaississement, etc) en une donnée descriptive très adéquate .
  • La dilatation du VG est toujours un signe de dysfonction; dans les valvulopathies, les dimensions télédiastoliques (pour les sténoses) et télésystoliques (pour les insuffisances) sont de meilleurs critères que les indices comme la FE.

 

Indices courants de fonction systolique du VG
Evaluation visuelle par un observateur entraîné
Fraction de raccourcissement de surface (FAC) (0.4 – 0.5)
Durée d’éjection (220 – 300 msec)
Vélocité de raccourcissement circonférentiel (Vcf = Ctd – Cts) / Ctd · Téj) (moy 1.1)
Fraction d’éjection (règle de Simpson) (moy 0.65)
Diamètre en court-axe : D télédiastolique (< 5.9 cm) et D télésystolique (< 3.8 cm)

 

La suite...