Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Mesures hémodynamiques

Les mesures bidimensionnelles et les mesures de flux au Doppler permettent de quantifier certaines valeurs hémodynamiques de manière peu invasive [109]. L’échantillonnage de la Vmax se fait au milieu du flux concerné afin d’éviter les variations dues à la proximité des parois ou des obstacles. A l’écran, les valeurs de vélocités se mesurent sur le bord externe du tracé spectral (outer edge) là où le trait est le plus dense (Figure 25.93) :

  • La vélocité maximale (Vmax) à l’extrémité du trait, en ignorant la légère dispersion qui existe au voisinage du pic de vélocité (risque de surestimation de la Vmax) ;
  • La vélocité moyenne (Vmoy) en dessinant le contour du tracé (moyenne de toutes les vélocités maximales instantanées) ;
  • L’intégrale des vélocités (ITV) en dessinant le pourtour du spectre des vélocités. L’intégrale des vélocités instantanées par rapport au temps (ITV = ∑Vinst · t) représente la distance qu’aurait parcourue un échantillon de sang dans un cylindre idéal de même section circulaire pendant la durée du flux ; elle est proportionnelle à la surface sous la courbe de flux.

Le flux sanguin (Q) à travers un orifice ou un vaisseau est le produit de la surface (S) de cet orifice et de la vélocité maximale (Vmax) à cet endroit : Q (cm3/s) = S (cm2) ·Vmax (cm/s). Le volume systolique (VS) est le produit de la surface de l’orifice (ou du vaisseau) et de l’intégrale des vélocités : VS (cm3) = S (cm2) ·ITV (cm). La surface (S) est calculée à partir du diamètre (D) de la structure : S = π · r2 = 0.785 · D2.

Pour que les mesures soient cohérentes, un certain nombre de conditions techniques doivent être respectées [120].

  • Seuls les flux avec une enveloppe bien définie sont pris en compte pour les mesures ;
  • Le Doppler pulsé est réservé aux flux de Vmax ≤ 1 m/s ou à la localisation précise d’une mesure ;
  • Les mesures de flux sont réalisées au centre de la structure anatomique ; dans la CCVG, par exemple, les vélocités peuvent varier de 50% selon l'endroit de mesure;
  • Les mesures de flux et de dimensions sont réalisées exactement au même endroit et au même temps du cycle cardiaque ;
  • Les mesures sont réalisées en apnée et moyennées sur 2-3 cycles cardiaques ; en cas d’arythmie, on choisit une période de 3-4 cycles cardiaques assez réguliers dont la fréquence correspond à environ 60-70 batt/min ; si cela est impossible, on moyenne les valeurs de 5-10 cycles. Il faut éviter de faire des mesures sur le cycle qui suit une extrasystole.

 

Calculs hémodynamiques
Gradient de pression entre 2 cavités (équation de Bernoulli)
- ∆P = 4 · (V22 – V12)
- Si V1 < 1.5 m/s : ∆P = 4 · (Vmax) 2
Equation de continuité
- S1 · V1 = S2 · V2 d’où : S2 = (S1 · V1) / V2
Flux (dans un vaisseau ou à travers un orifice)
- F = S (cm2) · Vmax (cm/s)
Volume systolique
- VS = S (cm2) · ITV (cm)
Débit cardiaque
- Q (ml/min) = S (cm2) · ITV (cm) · FC (min-1)

 

La suite...