Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Impact en chirurgie cardiaque

L’examen échocardiographique initial avant la CEC a un impact important (voir Impact clinique) : il modifie la prise en charge hémodynamique dans 25% des cas, le diagnostic dans 15%, et la stratégie chirurgicale dans 7% [37,94]. Cette dernière valeur s’élève même à 33% dans les cas à haut risque [132]. Après CEC, le taux de reprise chirurgicale justifiée par l’examen échocardiographique est de 2-4% [15,37]. Dans la série lausannoise (12’986 examens), le taux de modifications dans la stratégie chirurgicale est de 6% avant CEC et de 3% après CEC. Il est variable selon les pathologies traitées. Même si l’impact est très faible dans les opérations simples en présence d’une bonne fonction ventriculaire, l’utilisation de routine se justifie par l’impossibilité de prédire chez quel patient l’ETO va découvrir une information nouvelle et de ce fait modifier la stratégie médicale ou chirurgicale [35].

 La suite...