Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Anatomie segmentaire du VG

Dans le but de quantifier les anomalies de la cinétique segmentaire, le VG est subdivisé en 17 segments (Figure 25.49) [20] :

  • 6 segments au tiers basal, numérotés en sens anti-horaire depuis le sillon interventriculaire antérieur, et représentant chacun environ 60° d’ouverture ;
  • 6 segments au tiers mi-ventriculaire, numérotés de la même manière ;
  • 4 segments au tiers apical, représentant chacun environ 90° d’ouverture  ;
  • 1 segment correspondant à la coiffe de l’apex (portion au-delà de la cavité ventriculaire).

Chacun des trois troncs coronaires vascularise un territoire particulier (Figure 25.50) :

  • Artère circonflexe : paroi latérale du VG ;
  • Artère interventriculaire antérieure : paroi antérieure du VG et moitié antérieure du septum interventriculaire ;
  • Coronaire droite : paroi postérieure du VG, moitié postérieure du septum, paroi libre du VD.

L’apex (segment 17) est vascularisé par l’interventriculaire antérieure (IVA) ou postérieure (CD). Il existe des variations physiologiques importantes dans la vascularisation des 4 segments du tiers apical (voir Figure 25.50). Le pilier antéro-latéral est vascularisé par la CX et l’IVA, alors que le pilier postérieur n’est vascularisé que par la coronaire droite (CD). Le raccourcissement radiaire normal de chaque segment est de 25 – 45% et son épaississement systolique de 35%. Le raccourcissement concentrique moyen varie physiologiquement selon les quadrants.

  • Paroi latérale: raccourcissement concentrique 45% ;
  • Paroi antérieure : raccourcissement concentrique 38% ;
  • Paroi postérieure : raccourcissement concentrique 25% ;
  • Paroi septale : raccourcissement concentrique 18%.

Il est normal que la paroi postéro-basale semble légèrement hypokinétique car elle a moins de déplacement que les autres segments du VG.

La suite...