Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Décompression péricardique

La décompression chirurgicale améliore immédiatement les conditions hémodynamiques et permet une anesthésie et une ventilation conventionnelles. On assiste parfois à un épisode hypertensif lors de la décompression à cause de la stimulation sympathique intense et de l’hypervolémie induite auparavant pour maintenir le remplissage. Mais le plus souvent, la normalisation des pressions prend plusieurs heures. Il arrive aussi que la situation hémodynamique ne s’améliore pas après décompression. Plusieurs phénomènes peuvent entrer en ligne de compte [30,32,46,60].

  • La brusque augmentation du retour veineux peut conduire à une insuffisance congestive et à un OAP si la fonction ventriculaire gauche est abaissée ; cette dysfonction peut avoir été masquée par la constriction péricardique.
  • La décompression soudaine peut conduire à une dilatation bi-ventriculaire aiguë, visible à l’échocardiographie ; cette complication se rencontre dans les cas d’épanchement de longue durée et de gros volume; elle réclame un soutien inotrope.
  • L’évacuation brusque de > 0.8-1 L de liquide est à éviter, pour réduire le risque de décompensation ventriculaire ; l’aspiration doit être d’autant plus lente que le volume est plus important [6].
  • Un non-retour à une hémodynamique normale doit faire suspecter une compression localisée résiduelle contre une cavité cardiaque ; une exploration chirurgicale s’impose, guidée par l’imagerie échocardiographique transoesophagienne.
  • Dans les cas de péricardite avec épanchement, l’absence d’amélioration hémodynamique parle en faveur d’une constriction péricardique; il faut alors compléter le drainage par une péricardectomie.
  • L’absence d’amélioration hémodynamique après décompression doit aussi faire craindre une autre étiologie de l’état de choc : hypovolémie, insuffisance diastolique (cardiomyopathie restrictive), ischémie, atteinte myocardique (post-actinique).

 

Tamponnade : décompression

Après décompression : technique d’anesthésie standard si hémodynamique normale
Risques de la décompression
- Dilatation ventriculaire aiguë
- Surcharge ventriculaire par augmentation brusque du retour veineux
Non-retour de l’hémodynamique à la norme
- Subsistance d’une compression localisée
- Choc cardiogène lié à une autre cause
-Hypovolémie

 

La suite...