Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Retours veineux anormaux

Il n’est pas exceptionnel de découvrir une veine cave supérieure gauche (VCSG) à l’examen ETO peropératoire; elle existe dans 0.3-1‰ de la population et dans 5% des cardiopathies congénitales [168]. Elle se draine très généralement dans le sinus coronaire, qui est très élargi (Figure 15.7). La veine cave supérieure droite (VCSD) peut être présente, hypoplasique ou absente. La VCSG ne présente aucun intérêt en tant que pathologie, mais comporte des risques en cas d’intervention chirurgicale.

  • Risque thrombo-embolique lié à un cathéter veineux central, qui pourrait occasionner une thrombose du sinus coronaire; un cathéter placé en jugulaire ou sous-clavière doit être retiré dès que possible; le cathéter de Swan-Ganz est contre-indiqué. Si la VCSD est hypoplasique, un cathéter droit peut être quasi-occlusif.
  • Problème de canulation veineuse lors de CEC: la VCSG doit être drainée, ou exclue si la VCSD est de bon calibre.
  • En cas de cardioplégie rétrograde, le perfusat fuit dans la VCS et ne perfuse pas le coeur.
  • Fréquence des blocs AV associés.
  • En cas de drainage dans l’OG : CIA de type sinus coronaire;
  • En cas de pacing endoveineux.

Une veine pulmonaire peut avoir un trajet aberrant vers l’OD au lieu de s’aboucher normalement dans l’OG. Il s’agit le plus souvent d’une veine pulmonaire supérieure droite qui se connecte à la racine de la VCS dans l’OD (Figure 15.8). Cette anomalie entraîne une surcharge droite avec dilatation de la VCS ou de la VCI selon l’abouchement, de l’OD et du VD; elle est fréquemment associée à une CIA de type sinus venosus. Un retour veineux pulmonaire anormal complet ne se rencontre pas chez l’adulte, soit qu’il ait été opéré dans l’enfance, soit qu’il ait entraîné le décès en bas âge.

Après correction chirurgicale de retour veineux anormal, le flux doit présenter la morphologie biphasique systolo-diastolique des flux veineux centraux à l’échocardiographie. La vélocité maximale doit rester en dessous de 1.0-1.5 m/s. Un flux continu non-oscillant avec une Vmax > 1.5 m/s indique une restriction prohibitive et commande une révision chirurgicale [183].


La suite...