Cardiogramme Echographie Salle d'opération Salle d'opération
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Calcul des pressions droites

Il n’est pas nécessaire de disposer d’un cathéter pulmonaire pour mesurer les pressions de l’AP. On peut en réaliser une estimation fiable par échocardiographie, pour autant que le malade présente une insuffisance tricuspidienne (IT). Or celle-ci existe physiologiquement dans plus de la moitié des individus normaux, et survient dès que la pression droite augmente, c’est-à-dire chez presque tous les patients souffrant d'hypertension pulmonaire. La vélocité maximale du jet systolique de l’IT est fonction du gradient de pression qui règne en systole entre le VD et l’OD. L’équation simplifiée de Bernoulli établit la relation entre la vélocité et la pression:

∆P = 4 (Vmax)2

où ∆P est le gradient de pression entre le VD et l'OD et Vmax la vélocité maximale de l’IT.

La pression de l’OD est estimée (10 mmHg en moyenne) ou mesurée par la PVC. En l’absence de lésion au niveau de la chambre de chasse droite et de la valve pulmonaire, la pression systolique du VD est égale à la pression systolique de l’AP. L’équation devient:

PAPs = 4 (Vmax IT)2 + POD

A l’échocardiographie, le capteur Doppler est aligné avec le jet de l’IT et la machine opère directement le calcul (Figure 15.6). Cette estimation n’est pas correcte en cas de CIV, parce que la pression du VD est contaminée par celle du VG. Chez les congéànitaux, ce calcul peut être faussé par deux situations [35]:

  • Une sténose sur la voie d'éjection droite; la PAs du VD n'équivaut pas à la PAPs;
  • Une CIV; la pression du VD est contaminée par celle du VG.

La pression diastolique pulmonaire est calculable s’il existe une insuffisance pulmonaire (IP), presque toujours présente en cas d’hypertension pulmonaire. Comme la POD et la PdiastVD sont équivalentes puisque la valve tricuspide est ouverte en diastole, on obtient le calcul suivant en mesurant la Vmax de l’IP:

PAPd = 4 (Vmax IP)2 + POD

En présence d’une CIV, il est possible de calculer la pression systolique du VD par la vélocité du flux dans le shunt G - D. La vélocité maximale du shunt donne la différence de pression en systole entre le VG et le VD; soustraite de la pression artérielle systémique (en l’absence de pathologie aortique), elle donne la pression systolique du VD:

                   PsystVD = TAsyst - 4 (Vmax CIV)2

Calcul de la pression pulmonaire
A l’échocardiographie : PAPsyst = 4 (Vmax IT)2 + POD

 

La suite...