Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Couplage de l’excitation et de la contraction myocardiques

Pour coordonner la contraction myocardique au niveau cellulaire, il existe trois systèmes neuro-humoraux comprenant chacun 1) un messager extracellulaire, 2) un récepteur membranaire et 3) une cascade de transmetteurs intracellulaires qui règlent les variations de concentration du calcium ionisé [Ca2+]i dans le sarcoplasme [428].

  • Système β-adrénergique
    • Messager extracellulaire : amines β (isoprénaline, dobutamine, dopamine, adrénaline)
    • Messager intracellulaire (2ème messager) : adénosine-monophosphate cyclique (AMPc)
    • Effet cellulaire : augmentation de [Ca2+]i
    • Effet clinique : augmentation de la contractilité myocardique, vasodilatation artérielle
  • Système α-adrénergique
    • Messager extracellulaire : amines α (noradrénaline, adrénaline, phényléphrine)
    • Messager intracellulaire (2ème messager) : inositol-triphosphate (IP3)
    • Effet cellulaire : augmentation de [Ca2+]i
    • Effet clinique : augmentation de la contractilité, vasoconstriction artérielle
  • Système cholinergique
    • Messager extracellulaire : acétylcholine, NO
    • Messager intracellulaire : guanosine-monophosphate cyclique (GMPc)
    • Effet cellulaire : diminution de [Ca2+]i
    • Effet clinique : diminution de la contractilité myocardique, vasodilatation artérielle

Le cœur d’un jeune adulte est constitué de 70% de myocytes ; la moitié du contenu de ceux-ci est constitué de protéines contractiles et le quart de mitochondries. La proportion de myocytes et de fibrocytes varie avec l’âge; elle est de 30/70 chez le nouveau-né, de 60/40 chez l’adulte et décline à 40/60 chez le vieillard [138,289]. Bien que ne représentant que 0.6% du poids du corps, le cœur consomme 11% de l’énergie totale de l’organisme.

La suite...