Cardiogramme
Logo   Accueil | Table des matières | Téléchargements | Liens |   Mentions légales   | Contact |Abréviations
Logo  

Architecture fonctionnelle du VG

Les anciens anatomistes avaient déjà remarqué que l’architecture des fibres myocardiques était particulièrement complexe (Figure 5.14) [48a, 356] :

  • Dans le sous-endocarde, les fibres dominantes sont longitudinales - obliques, arrangées en une hélice dextrogyre, c’est-à-dire une hélice dont les fibres ont la direction des doigts d’une main droite dont le pouce serait dans la direction du long-axe ventriculaire ; l’arrangement est tel que la contraction de ces fibres dirige le sang vers la chambre de chasse du VG (CCVG).
  • Dans le sous-épicarde, les fibres sont aussi longitudinales - obliques, mais arrangées en une hélice lévogyre, correspondant aux doigts d’une main gauche dont le pouce serait dans la direction du long-axe ventriculaire.
  • L’angle moyen de ces fibres obliques avec l’axe ventriculaire est de 60° ; les fibres sous-endocardiques et les fibres sous-épicardiques sont à peu près perpendiculaires.
  • Les fibres circulaires sont au centre de la paroi; elles prédominent à la base, où elles sont en continuité entre les deux ventricules, et dans la partie médioventriculaire; elles sont peu présentes à l’apex.

Cet arrangement est visible sur une image échocardiographique des ventricules (Figure 5.14B). Le septum interventriculaire, par exemple, présente une zone hyper-échogène en son centre ; celle-ci représente les fibres circulaires, dont l’écho est puissant parce qu’elles sont perpendiculaires aux ultrasons. De chaque côté, les fibres obliques donnent des échos plus faibles parce que celles-ci sont davantage parallèles aux ultrasons.

C’est un cardiologue espagnol, Francisco Torrent-Guasp, qui a pour la première fois trouvé une cohérence à cet enchevêtrement de fibres [393,394]. Avec une technique de préparation particulière ne préservant que les faisceaux musculaires, il a émis l’hypothèse que la musculature ventriculaire était constituée d’une seule longue bande musculaire doublement enroulée sur elle-même [394,396]. C’est une bande spiralée à deux tours, pliée à 180° en son milieu (Figure 5.15). Cette bande est constituée de quatre segments successifs en partant de l’artère pulmonaire et en allant jusqu’à l’aorte, que l’on peut déplier au cours de la dissection (Figure 5.16):

  • Segment droit (1), boucle basale.
  • Segment gauche (2), boucle basale.
  • Pli à 180° entre la boucle basale et la boucle apicale.
  • Segment sous-endocardique (3), boucle apicale.
  • Segment sous-épicardique (4), boucle apicale.

Les deux premiers segments forment la musculature circulaire de chaque ventricule, les deux derniers segments forment la musculature longitudinale sous-endocardique et sous-épicardique. Cette reconstruction séduisante ne correspond que partiellement à l’embryogenèse et à la stimulation électrique, mais elle a le mérite de proposer un modèle architectural simple pour suivre la contraction myocardique du VG. L’implantation de cristaux sonomicrométriques, l’IRM marquée, le Doppler tissulaire et la technique échocardiographique du speckle-tracking ont permis d’explorer la séquence mécanique de la contraction et d’affiner le modèle de la bande musculaire.

 

Architecture fonctionnelle des ventricules
     
  VG VD
Forme conique en obus croissant enroulé autour du VG
Paroi épaisse (12 mm) mince (4 mm) très trabéculé
Pression développée 120-200 mmHg 25-40 mmHg
Vol télédiastolique 40-80 mL/m2
50-100 ml/m2
Fraction d’éjection 0.6 – 0.7 0.5 – 0.6
Débit dépend de la précharge sensible à la postcharge
Précharge intrathoracique (poumons) extrathoracique (VCI)
Postcharge extrathoracique (RAS) intrathoracique (RAP)
Contraction circulaire 80% de l'éjection longitudinale péristaltique 60% de l'éjection, apport du VG 40%
Le VG est constitué de trois types de fibres myocardiques:
- sous-épicardiques longitudinales-obliques en hélice lévogyre orientée vers la chambre de
chasse (angle d’hélice 60°);
- sous-endocardiques longitudinales-obliques en hélice dextrogyre (angle d’hélice 60°);
- circulaires au centre de la paroi (peu développées à l’apex).
Le VD ne possède que deux couches de fibres :
- Sous-endocardiques longitudinales 
- Circulaires externes (sous-épicardiques)
Lorsqu’il s’hypertrophie, le fonctionnement du VD ressemble de plus en plus à celui du VG.

 

La suite...